L’Union européenne rouvre mercredi ses frontières à 15 pays mais pas aux Etats-Unis, où les responsables sanitaires ont déclaré ne pas contrôler “totalement” la pandémie de coronavirus et redouter une explosion du nombre de cas.
La situation sanitaire est également inquiétante en Amérique latine et dans les Caraïbes, où le bilan pourrait dépasser 400.000 morts dans les trois mois si des mesures sanitaires plus strictes ne sont pas prises dans cette région, selon l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS).
Aux Etats-Unis, en raison de l’épidémie, le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, 77 ans, a renoncé à organiser des meetings en vue de l’élection présidentielle de novembre, contrairement au président républicain Donald Trump.

Voir la source