Après un mois de juillet pendant lequel la baisse des immatriculations avait diminué, le mois d’août signe une petite augmentation des ventes. Y a-t-il des raisons d’espérer un retour à la normale ?

Voir la source