La crise économique, conséquence de 12 ans de guerre et des sanctions imposées au régime de Damas, conduit la population syrienne à vivre dans une situation des plus précaires. Des personnes affamées doivent affronter l’hiver sans électricité, affirme la sœur Maria Lucia Ferreira de la Congrégation des Moniales de l’Unité d’Antioche.

Tout lire

 

Voir la source