Cette évacuation « déguise une entrave à la liberté de manifester », a dénoncé de son côté l’association Utopia 56, qui avait installé ce campement afin d’alerter sur la situation des jeunes migrants à la rue.

Voir la source