Dans son livre choc et pédagogique, “Ralentir ou périr, l’économie de la décroissance” (Seuil), Timothée Parrique démontre les limites écologiques, sociales ou même économiques de la croissance. Selon le chercheur à l’Université de Lund, en Suède, “il faut abandonner l’idée du PIB comme un bouton magique qui viendrait résoudre tous nos problèmes”. Le spécialiste d’économie écologique estime en outre que “la croissance verte est un mythe” et que les entreprises doivent “abandonner cette obsession pour la valeur financière”.

Voir la source