Régis Ravat, président de l’association FRancophonie AVenir, nous explique pourquoi son association attaque l’État. Selon lui, la langue guide la pensée, structure notre cerveau, et parler le globiche nous amène inéluctablement vers la pensée anglo-américaine, à devenir les supplétifs des Américains.

Voir la source