Comme convenu, Nvidia  a dévoilé sa nouvelle série de cartes graphiques hier soir lors d’un évènement dédié, les RTX 40XX. Et comme on pouvait s’y attendre, c’était l’occasion de crouler sous une avalanche de chiffres et de phrases marketing comme « encore plus rapide que rapide ». Puisque notre spécialiste technique est encore en vacances, cet article se contentera de résumer les capacités des cartes annoncées par Nvidia, les prix de vente et disponibilités.

Pour commencer, cette nouvelle série est équipée d’une nouvelle puce, la Ada Lovelace. Gravée par TSMC en 4 nm — contre 8nm pour la série précédente, elle permet, en théorie, aux RTX 40XX d’au moins doubler les performances à consommation identique. Mais ces nouvelles cartes pourront consommer jusqu’à 450W d’après Nvidia, poussant ainsi, on imagine, encore davantage leurs performances. Toute cette puissance vient avec de nouvelles technologies comme un ray-tracing amélioré, une meilleure gestion de l’I.A, mais surtout un DLSS en version 3. On passera sur les détails (disponible ici), mais les performances de cette nouvelle mouture semblent très (très) prometteuses. Plusieurs jeux font plus que doubler leur nombre d’images par seconde comme Flight Simulator, Cyberpunk 2077 ou Portal with RTX. Ce dernier sert de vitrine à une autre technologie mise en avant par Nvidia, RTX Remix.

Cette plate-forme de modding ingénieuse peut ajouter du ray-tracing en quelques clics et donne aux moddeurs les outils nécessaires pour créer des remasters ambitieux, même pour des jeux qui n’étaient pas modifiables auparavant. Appuyez simplement sur une touche de raccourci pour importer un jeu, utilisez l’IA pour améliorer les textures, créez des ressources personnalisées à l’aide d’Omniverse et exportez un mode RTX complet avec ray-tracing, NVIDIA DLSS 3 et NVIDIA Reflex.

Portal with RTX sera disponible gratuitement pour tous les possesseurs du jeu original et ceux qui auront pu dépenser entre 1000€ et 2000€ pour s’offrir une RTX 40XX.

Parlons des chiffres maintenant, avec cette nouvelle série qui se décline en trois cartes. Tout d’abord la RTX 4090, annoncée comme 2x plus puissante que la RTX 3090 Ti, embarque 16,384 CUDA Cores, 1,321 Tensor-TFLOPs, 191 RT-TFLOPs supportés par 24 GB de RAM G6X. Elle sera a priori disponible dès le 12 octobre contre 1949€ en France en version FE.

Nvidia RTX 4090

Viennent ensuite les cartes RTX 4080 versions 16 Go et 12 Go. La première est équipée de 9,728 CUDA Cores, 780 Tensor-TFLOPs, 113 RT-TFLOPs, 49 Shader-TFLOPs et de 16 Go de GDDR6X. Elle est annoncée comme 2x plus puissante qu’une 3080 Ti et sera disponible en novembre contre 1469€ en version FE. Sa petite sœur, possèdera elle 680 CUDA Cores, 639 Tensor-TFLOPs, 92 RT-TFLOPs, 40 Shader-TFLOPs et 12 Go de GDDR6X. Décrite comme aussi puissante que la RTX 3090, elle permettra surtout d’accéder au DLSS 3 exclusif à cette série de cartes. Disponible en novembre contre 1099€ en FE.

Nvidia RTX 4080

Pour résumer ce qui est important :

Carte RAM Prix Equivalence
RTX 4090 24 GB 1949€ 2 x 3090 Ti
RTX 4080 16 GB 16 GB 1469€ 2 x 3080 Ti
RTX 4080 12 GB 12 GB 1099€ 1 x 3090

Des prix en nette hausse donc par rapport aux générations précédentes qui grimperont forcément avec les versions constructeurs. Avant d’entamer les procédures pour vendre un rein ou votre collection de figurines Star Wars, attendez les retours des professionnels comme nos comparses du Comptoir du Hardware ou bien Digital Foundry qui ont déjà mis la main sur les RTX 40XX.

Voir la source