Les automobilistes, champions d’Europe de l’impulsivité: selon le baromètre de Vinci Autoroutes, un conducteur sur cinq admet ne pas se reconnaître lorsqu’il est dans sa voiture, où il s’estime plus nerveux.

Voir la source