Les Européens conduisent moins dangereusement et font preuve de davantage de civilité au volant à l’exception notamment des Grecs et des Français, selon le baromètre annuel de la fondation Vinci Autoroutes publié mercredi.
Les comportements à risques restent certes très répandus sur le Vieux Continent: 88% des conducteurs des 12 pays européens interrogés par Ipsos admettent ainsi dépasser — ne serait-ce que rarement — la vitesse autorisée (-1 point par rapport à l’an passé), et 61% ne respectent pas les distances de sécurité (-3).
Mais parmi les quatorze indicateurs mesurant les comportements dangereux sur la route, huit sont en baisse et seulement deux en hausse: téléphoner en conduisant avec un système Bluetooth avec haut-parleur intégré et paramétrer son GPS au volant.

Voir la source