Les Brésiliens ont tout laissé de côté jeudi pour soutenir leur Seleçao, dont la victoire 2-0 contre la Serbie, pour ses débuts dans la Coupe du monde au Qatar, a ravivé les espoirs d'”hexa”, ou sixième titre mondial.
Des milliers de supporters se sont massés dans la fan fest de la plage iconique de Copacabana, à Rio de Janeiro, pour exploser au moment des deux buts signés Richarlison aux 62e et 73e minutes.
Et la blessure de Neymar, la cheville droite gonflée, n’a pas gâché la fête, passant inaperçue.

Voir la source