Une histoire peu banale à Lannion, en Bretagne, autour de l'attestation de déplacement dérogatoire. (photo d'illustration)

CONFINEMENT – Il veut “péter la gueule à un mec” et l’écrit sur son attestation de déplacement: un habitant de Lannion (Côtes d’Armor) a écopé d’une amende de 135 euros dans la nuit de vendredi à samedi à la suite d’un contrôle de police.

L’homme de 39 ans se cachait derrière une voiture près de la gare de Lannion, samedi vers 1h du matin, quand il a été repéré par une patrouille de police. 

“Il a dit qu’il attendait quelqu’un pour lui casser la gueule”, a expliqué à l’AFP le commandant divisionnaire Daniel Kerdraon, en précisant que l’homme était muni d’un cran d’arrêt.

“Il avait son attestation manuscrite avec son vrai nom, l’heure de départ de chez lui, à 22h15. Mais on lui a dit que le motif n’était pas valable”, a ajouté le commandant, confirmant une information de la presse locale.

“C’est quelqu’un qui est soucieux de la loi à sa façon”, a ironisé le policier.

Alcoolisé, le suspect a été placé en cellule de dégrisement. Il en est ressorti samedi matin avec une amende de 135 euros pour l’attestation et une autre de 150 euros pour ivresse publique et manifeste.

“Il est reparti avec un bon modèle d’attestation et on lui a fait remarquer que ‘se battre’, ce n’est pas prévu”, a ajouté le commandant de police.

L’homme doit être à nouveau entendu au commissariat de Lannion lundi pour le port d’arme.

À voir également sur Le HuffPostConfinement: avant le 1er décembre, “ce n’est pas le moment de relâcher”

Voir la source

 


Faire développer son site web par des professionnels a un coût. C'est pourquoi l'Agence Paris E-commerce E-business (APEE) vous propose un paiement en leasing sur 1 ou 2 ans. Votre site est en ligne rapidement et vous permet de rentabiliser votre activité. L'offre est 100% sérénité puisque vous avez le nom de domaine, la maintenance et l'hébergement de compris. Demandez-nous vite un devis !

Nous redécouvrons le plaisir d'une liberté retrouvée. Pour vos lectures d'été, adoptez l'abonnement liberté sans engagement ; Choisissez des magazines, changez au gré de vos envies. Autre avantage, c'est des dépenses plus légères : avec le prélèvement Sepa mensuel, vos paiements sont étalés mois par mois. Cerise sur le gâteau : vous payez seulement le mois suivant la réception des numéros. C’est le moment de vous faire plaisir !