Des millions de maisons individuelles construites sur des sols argileux ont été affectées par la sécheresse. Les assureurs font leurs comptes : le bilan total pour cette année devrait excéder les deux milliards d’euros d’indemnisation. Et ils préviennent : le risque va tripler d’ici 2050.

Voir la source