D’après le rapporteur spécial des Nations unies sur l’Iran, plus de 15 000 personnes ont été arrêtées depuis le début de la contestation dans le pays, mi-septembre.

Voir la source