Un collectif de plus 125 vignerons de Champagne s’indigne, dans une tribune au « Monde », de la volte-face du Syndicat général des vignerons de Champagne, qui, après avoir pris position en faveur de l’interdiction des herbicides à l’horizon 2025, est revenu sur sa décision en avril.

Voir la source