par Clare Jim et Yanni Chow
HONG KONG (Reuters) – Le Parlement chinois a adopté mardi le projet de loi de sécurité nationale pour Hong Kong, critiqué par les puissances occidentales, un vote qui ouvre la voie aux plus radicaux changements dans l’ancienne colonie britannique depuis sa rétrocession à la Chine le 1er juillet 1997.
D’après la chaîne de télévision hongkongaise Cable TV, citant une source non identifiée, le projet de loi a été approuvé à l’unanimité par le principal organe décisionnaire du Congrès national du peuple chinois (CNP).
La loi prévoit des peines pouvant aller jusqu’à la prison à perpétuité, a déclaré sur Twitter le rédacteur en chef du Global Times, tabloïd adossé au Parti communiste chinois (PCC), citant des personnes ayant consulté le texte.

Voir la source