par David Milliken et Andy Bruce
LONDRES (Reuters) – Le nouveau ministre des Finances britannique, Kwasi Kwarteng, a présenté vendredi un programme de soutien à l’économie très largement dominé par les baisses d’impôt et par un recours massif à l’emprunt, un plan fraîchement accueilli par les marchés financiers.
Kwasi Kwarteng a notamment annoncé la suppression du taux marginal de l’impôt sur le revenu, l’annulation du projet de relèvement de l’impôt sur les sociétés et le déplafonnement des bonus des banquiers de la City, des dispositions censées permettre à l’économie britannique de doubler son taux de croissance d’ici quelques années.
Sur les marchés, la livre sterling, déjà au plus bas depuis 37 ans face au dollar, amplifiait son recul après son discours tandis que le coût de la dette à cinq ans de l’Etat britannique affichait sa plus forte hausse depuis 1991.

Voir la source