Tous les jeux n’ont pas besoin de réinventer la roue. Il suffit parfois de polir un style existant et de s’assurer que celui-ci soit fluide et complet pour proposer une expérience appréciable.

Un scénario post-it mais une réalisation grand format

C’est ce qu’arrive globalement à faire From Space, un jeu qui n’a rien de transcendant sur le papier mais qui nous propose une aventure d’action tout à fait plaisante.

Vous pouvez cependant oublier tout de suite le scénario tant celui-ci est commun et convenu : une mystérieuse ressource s’écrase sur terre, suivie peu de temps après par des aliens qui veulent se l’approprier. Les forces armées existantes n’arrivant pas à les repousser, vous êtes le dernier espoir de l’humanité.

From Space se présente comme un twin stick shooter (un jeu de tir où vous déplacez le personnage avec le stick gauche et visez avec le stick droit) avec une vue du dessus. Le jeu est composé de missions dans lesquelles vous devrez vous rendre d’un point A à un point B en tirant sur tout ce qui se met en travers de votre route.

Vous serez parfois accompagné pour vous aider, d’un PNJ (personnage non jouable) auquel vous pourrez demander d’attendre ou de vous suivre. Il faudra s’assurer que celui-ci ne meurt pas et le réanimer au besoin. La variété des missions est donc totalement absente mais cela est aussi inhérent à ce genre de jeu.

Des aliens et des hommes

Vous pourrez choisir votre personnage parmi plusieurs classes, ce qui vous permettra de trouver votre bonheur, que vous aimiez vous battre à distance ou bien être dans la mêlée au corps à corps.

La variété d’armes n’est pas en reste car vous pourrez vous équiper aussi bien d’armes classiques (pistolets, fusils…) que d’armes plus originales (armes à plasma, lanceur de feux d’artifices…). La diversité de classes et d’armes vous permettra forcément de trouver la combinaison qui correspond à votre style de jeu.

Ce gameplay de tir classique est agrémenté de contrôle de zone car il vous est possible de poser au sol des barbelés ou des trappes électriques pour, par exemple, blesser vos ennemis ou les ralentir. Cela apporte un petit plus non négligeable, même si celui-ci est dispensable si cela ne vous intéresse pas.

 Les ennemis que vous allez affronter sont tous des aliens mais auront des aspects et des caractéristiques bien différentes. Certains vous affronteront systématiquement en groupe quand d’autres seront de gros mastodontes avec des boucliers.

La toute première fois que vous rencontrez un ennemi, celui-ci vous est présenté comme dans un générique de série avec un commentaire du plus bel effet. Une petite originalité toujours plaisante. En revanche, tous les aliens étant dans les tons roses, il est parfois difficile de distinguer les différents types d’ennemis et leurs attaques dans la mêlée.

Concernant le gameplay, vous dirigez donc votre personnage et sa visée avec les sticks. Les flèches directionnelles servent à choisir les armes de lancer et les pièges au sol. Les gâchettes sont quant à elles dédiées aux tirs des armes principales et secondaires.

Le personnage peut posséder 3 armes en même temps qu’il faudra adapter à la situation, une touche permettant d’en changer « rapidement ». Petit bémol concernant ce point, la sélection d’une arme n’est pas possible directement. Pour passer d’une arme à l’autre il faut appuyer sur la touche X mais les armes seront sélectionnées selon l’ordre dans lequel vous les avez rangées. Il vous est ainsi impossible de passer de la 1 à la 3 directement, il faudra forcément passer par la 2e, ce qui est parfois frustrant en plein affrontement.

Les possibilités de gameplay sont donc très complètes et très plaisantes car parfaitement adaptées à la nervosité du titre.

Pour ce qui est de la difficulté du titre, celle-ci est très subjective car elle provient surtout du très grand nombre d’ennemis à l’écran et du système de sauvegarde. En effet, la seule façon de sauvegarder votre progression est de le faire dans des zones sûres via une radio. En dehors de cela, aucun checkpoint n’est présent. Les missions pouvant durer jusqu’à 30 min en général, il est parfois frustrant de devoir tout reprendre depuis le début. De plus, quand un PNJ qui vous accompagne n’est pas réanimé à temps, il réapparait à l’endroit où vous l’avez trouvé la première fois. Lors des missions d’escorte, il est donc parfois nécessaire de traverser la zone à l’envers simplement pour aller chercher à nouveau le PNJ. Ceux-ci disposant de peu de vie, cela peut vite devenir redondant.

Côté technique, le titre est très propre visuellement avec beaucoup de détails dans les décors et pas mal d’effets de lumière et d’explosion. Les textures des éléments du décor et des personnages sont aussi très fines. Nous n’avons pas constaté de ralentissement notoire, le jeu est donc très bien optimisé pour la Switch.

Le jeu est jouable en coopération jusqu’à 4 joueurs mais seulement en ligne. C’est dommage car en local cela aurait été un vrai plus, le jeu étant beaucoup plus satisfaisant à plusieurs.

Conclusion

6
/10

From Space est donc un twin stick shooter très solide qui pourra largement combler les amateurs du genre. Ce n’est pas le jeu le plus original du genre mais il vous permettra de passer quelques bonnes soirées entre potes, d’autant que son prix est abordable vu le contenu. 

LES PLUS

  • Un choix d’armes satisfaisant
  • Un gameplay nerveux
  • Une bonne finition technique

LES MOINS

  • Les ennemis difficiles à distinguer les uns des autres
  • Le placement des pièges pas toujours facile en combat
  • La sélection rapide des armes pas si rapide
  • Pas de checkpoint dans les missions

Détail de la note

  • Graphismes
    0

  • Gameplay
    0

  • Prise en main
    0

  • Durée de vie
    0

  • Rapport qualité prix
    0

L’article From Space (Nintendo Switch) – Le test est apparu en premier sur Nintendo-Town.fr.

Voir la source