Une formule permettant d’estimer pour moitié la quantité d’eau nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme a été mise au point par une équipe de recherche internationale. Elle tient compte de l’âge, du sexe, de la température… Mais aussi du statut socio-économique.

Voir la source