Quinze joueuses ont décidé de quitter l’équipe nationale féminine d’Espagne sur fond de divergences avec l’entraîneur, alors que la Fédération espagnole de football (RFEF) a annoncé jeudi son soutien à ce dernier.
Selon un communiqué de la RFEF, les quinze footballeuses ont chacune envoyé le même e-mail dans lequel elles affirment que la situation autour de l’équipe nationale affecte “sérieusement” leur “état émotionnel” et leur “santé”.
Ces dernières semaines, les médias espagnols ont spéculé sur le fait qu’une partie des joueuses souhaitait le départ de l’entraîneur Jorge Vilda.

Voir la source