Avant d’en arriver à concrétiser son rêve et valider sa sélection, le futur astronaute s’engage dans un véritable marathon. Il ne suffit pas d’être titulaire d’un master en science et d’avoir une bonne condition physique pour devenir astronaute, encore faut-il posséder certains « soft skills »…

Voir la source