L’antidouleur était déjà interdit par le règlement médical de l’Union cycliste internationale depuis 2019.

Voir la source