Le PNF a fait cette annonce après la publication d’un article du « Parisien » faisant état d’une « enquête pour financement illégal de campagne » qui vise Emmanuel Macron.

Voir la source