Le spécimen est passé inaperçu, enfermé dans les réserves du Musée de Harvard depuis les années 1930. Sa découverte indique que ces fourmis, aujourd’hui absentes, ont bien colonisé l’Europe.

Voir la source