La contraception d’urgence, comme son nom l’indique, vise à réduire les risques de grossesse après un rapport sexuel non (ou mal) protégé. Il faut agir vite, si possible dans les 12 heures qui suivent le rapport à risque et jusqu’à 3 à 5 jours maximum. Deux méthodes sont possibles : la pilule d’urgence ou pilule du lendemain, la plus connue, et le dispositif intra-utérin (D.I.U.) au cuivre, la plus efficace. Des idées reçues continuent de circuler. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la contraception d’urgence.

Voir la source