Selon plusieurs études, les cas de puberté précoce ont augmenté depuis l’épidémie de Covid-19.

Voir la source