Le Parquet national financier a confirmé, jeudi, avoir ouvert deux informations judiciaires. Elles font suite à la commission d’enquête sénatoriale qui avait mis en lumière l’influence croissante des cabinets de conseil sur la gestion de l’Etat.

Voir la source