POLÉMIQUE – Hier soir, la marque de luxe dans le giron de Kering a posté sur son compte Instagram des excuses concernant sa campagne publicitaire de Noël mettant en scène des enfants sur le thème du «bondage». Une précédente publicité est également mise en cause en raison d’un message caché sur un arrêt très controversé de la Cour Suprême des États-Unis sur la pédopornographie.

Voir la source