PARIS (Reuters) – Airbus a annoncé mardi son intention de supprimer environ 15.000 postes d’ici l’été 2021 dans le cadre d’un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par l’épidémie due au nouveau coronavirus.
Ce plan vise à “adapter les effectifs mondiaux d’Airbus et à redimensionner son activité dans l’aviation commerciale en réponse à la crise du COVID-19”, déclare l’avionneur européen dans un communiqué.
Airbus prévoit de supprimer 5.000 postes en France, 5.100 en Allemagne, 1.700 au Royaume-Uni, 900 en Espagne et 1.300 postes sur les autres sites dans le reste du monde, précise le communiqué.

Voir la source