Des étudiants en droit de la Sorbonne rencontrent depuis deux ans des détenus de la prison de Nanterre pour leur réapprendre à s’exprimer en public.

Voir la source