Le PDG du Club Med craint une saison entièrement « blanche », qui serait fatale pour une partie du secteur.