Telle que prévue par la loi de 2014, la mission du comité de suivi des retraites (CSR) est d’assurer un suivi annuel d’un certain nombre d’indicateurs décrivant l’état et les perspectives du système de retraite, d’alerter si ces indicateurs dévient significativement de leurs niveaux-cibles, et, en cas de besoin, de formuler des propositions pour ramener le système sur une trajectoire conforme à ses objectifs.

Les estimations ou projections de ces indicateurs sont établies chaque année par le Conseil d’orientation des retraites (COR), dont le rapport sert de base à l’avis du CSR.

Le Comité a examiné les nouvelles projections du COR, rendues publiques le 15 septembre 2022. Elles ne remettent pas en cause le message d’une stabilisation voire d’un repli, à terme, de la part des retraites dans le PIB. Le message que les réformes passées ont déjà beaucoup fait pour l’adaptation à la nouvelle donne démographique reste donc valide. Néanmoins, ce nouveau rapport révise assez sensiblement les résultats des projections de l’an passé, dans le sens de l’accroissement du ratio retraites/PIB et du creusement des déficits. Cette année, les déficits moyens anticipés sur 25 ans deviennent substantiels quelle que soit la convention de calcul retenue pour évaluer les ressources du système.Voir la source