Les ministres aussi ont droit à leurs vacances, même dans ce contexte si particulier de crise sanitaire… Le 29 juillet, le gouvernement Castex a assisté à son premier (et dernier avant congés) Conseil des Ministres au grand complet, puisque les secrétaires d’État avaient été désignés quelques jours auparavant.
Une fois la grande réunion achevée, les ministres se sont salués (à distance) pour se souhaiter de bonnes vacances. Ils sont désormais libres jusqu’au 24 août… ou presque. Les membres du gouvernement doivent rester disponibles en cas de nécessité, et “présents sur le terrain“. Ils devront également rester au sein de l’espace Schengen.
Tandis qu’Emmanuel et Brigitte Macron vont poser leurs valises dans leur bien-aimé fort de Brégançon, dans le Var, afin d’y passer un été studieux mais romantique, les ministres, quant à eux, seront éparpillés aux quatre coins de la France. Le Parisien a dévoilé les destinations des membres du gouvernement. “Tout le monde a bien réfléchi. Ce n’est pas l’année pour partir loin. Cet été, on reste en France pour soutenir notre économie“, a précisé l’un des ministres au quotidien.

Ils ont des chapeaux ronds, vive les Bretons !

Parmi eux, quelques uns ont choisi de mettre le cap vers l’Ouest de la France. Jean-Michel Blanquer, qui avait révélé au Télégramme qu’il avait appris la langue bretonne au lycée, a choisi de visiter le littoral breton. Peut-être le surprendra-t-on à la terrasse d’un café, en train de déguster l’une des nombreuses spécialités locales, comme le Kouign-Aman.. Le ministre de l’Éducation ne se trouvera pas très loin de Roxana Maracineanu, qui détient le portefeuille des Sports, puisque cette dernière passera ses vacances dans le Cotentin. Quant au ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, il séjournera dans l’Eure, où il a officié en tant que conseiller départemental jusqu’en 2015.

Coquillages et crustacés… sur les plages bondées

D’autres apprécieront le calme et l’air frais des Alpes, tels que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, la ministre des Armées Florence Parly, qui se prélassera en Savoie, ou encore Emmanuelle Wargon, qui détient le maroquin du Logement. 

Certains membres du gouvernement ont choisi des destinations ensoleillées afin d’arborer à coup sûr un teint hâlé à la rentrée (qui parviendra à concurrencer le bronzage confiné d’Emmanuel Macron ?). Comme chaque année, l’île de Beauté est une valeur sûre. Marlène Schiappa, Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, et le porte-parole Gabriel Attal partent se reposer en Corse.

Si vous vous rendez à Nice Côte d’Azur, vous croiserez peut-être Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, et Éric Dupond-Moretti, nouveau Garde des Sceaux, sur les plages de sable fin de “Nissa la bella”… Le ministre de la Justice batifolera-t-il seul dans les flots bleus ou étalera-t-il de la crème à indice élevé à sa rousse à la peau de faïence, la chanteuse Isabelle Boulay ?

Tu seras bienvenu chez moi…

Quant à Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture passera quelques semaines sur la Côte basque, l’une de ses destinations favorites. 

Le Premier ministre Jean Castex ne sera pas non plus dépaysé puisque l’ex-maire de Prades se reposera quelques temps dans son ancien fief des Pyrénées-Orientales. Mais il devra toutefois être sur le qui-vive pour “préparer la rentrée“, selon Le Parisien.

Le seul membre du gouvernement qui a pu s’aventurer hors de France est Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Étrangères, qui accompagnera son épouse Maria Vadillo dans son Espagne natale. 

Quant à Gérald Darmanin, le malchanceux ministre de l’Intérieur ne partira pas en vacances, puisqu’il devra rester disponible place Beauvau. Premier Flic de France, un sacerdoce ?

Voir la source

Une réaction ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0

L'offre 100% web qui suit les évolutions des tarifs réglementés HT jusqu'à 10% de réduction

  • 10% de réduction, indexé sur le prix de l’énergie HT
  • Offre 100% web et sans engagement
  • Un geste pour la planète : options compensation carbone et/ou reforestation pour 1€ TTC par mois pour chaque énergie
 

Nous redécouvrons le plaisir d'une liberté retrouvée. Pour vos lectures d'été, adoptez l'abonnement liberté sans engagement ; Choisissez des magazines, changez au gré de vos envies. Autre avantage, c'est des dépenses plus légères : avec le prélèvement Sepa mensuel, vos paiements sont étalés mois par mois. Cerise sur le gâteau : vous payez seulement le mois suivant la réception des numéros. C’est le moment de vous faire plaisir !