Un après le succès de son récit autobiographique Passions, Nicolas Sarkozy réinvestit les librairies ce 24 juillet avec un nouveau livre : Le Temps des Tempêtes. Un ouvrage qui porte bien son nom puisqu’il retrace les deux premières années mouvementées de son mandat présidentiel, entre séparation, pression et solitude du pouvoir. “Pour moi ce ne sont pas des mémoires froides, pas des analyses de textes, c’est beaucoup plus vu de l’intérieur”, confie-t-il au Figaro. 
Un début de quinquennat compliqué, assombri par sa rupture avec son épouse, Cécilia Attias. C’est en octobre 2007, seulement 5 mois après l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir, que la “première dame de France ” demande le divorce. Une épreuve personnelle qui devient rapidement une affaire publique. “Je n’avais rien anticipé. Je n’y avais rien compris. Je subissais sans pouvoir contrôler une situation, qui, chaque jour, devenait plus incompréhensible”. cite Le Figaro.

Nicolas Sarkozy “seul” et “au bord du précipice”

En parallèle de l’ouragan médiatique qui s’abat sur lui, le successeur de Jacques Chirac doit faire face à un grave souci de santé : une opération d’un phlegmon dans la gorge, maladie violente douloureuse et dangereuse qui nécessite une intervention d’urgence, 

Nicolas Sarkozy est alors un homme seul, malade et brisé, comme prisonnier de son pouvoir. “J’étais seul. J’avais une équipe, des conseillers, des amis, des visiteurs du soir, mais j’étais seul à prendre et à assumer la décision finale. (…) La gravité, et surtout la solitude propre à ma fonction me tombaient sur les épaules. (…) J’étais tout à la fois calme et parfaitement conscient d’être au bord du précipice”, peut-on lire dans un extrait publié sur Twitter. 

Nicolas Sarkozy : ce qu’il regrette avec Carla Bruni

Mais en 2008, le papa de Jean, Pierre, Louis, retrouve le goût de la vie et les joies de l’amour dans les bras de la  chanteuse Carla Bruni. Surmédiatisé, à la Une de tous les journaux et en proie aux paparazzis, ce début d’histoire lui laisse un souvenir doux-amer.

Le ténor de la droite révèle au Figaro qu’il regrette d’avoir été trop franc. “L’ancien président reconnaît que ces interférences conjugales ont donné aux Français l’impression que le président était rattrapé par sa vie privée au moment où il aurait dû être entièrement concentré sur la mission présidentielle”, rapporte le quotidien. “En France, afficher son bonheur est aussi mal vu que d’afficher sa richesse, reconnaît Nicolas Sarkozy en citant sa dulcinée.

Mariés (à l’Elysée) quelques mois plus tard puis parents d’une petite Giulia en 2011, les Sarkozy-Bruni apparaissent plus soudés que jamais, et la douce Carla est un véritable roc pour le chef de l’Etat. “Elle a été une First Lady fantastique. (…) Elle a fait, me semble-t-il, la fierté de la France. Mais, pour moi, c’était le miracle de la vie, cette rencontre“, confiait-il à Laurent Delahousse en 2019. 

Voir la source

Une réaction ?
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
+1
0
Nous redécouvrons le plaisir d'une liberté retrouvée. Pour vos lectures d'été, adoptez l'abonnement liberté sans engagement ; Choisissez des magazines, changez au gré de vos envies. Autre avantage, c'est des dépenses plus légères : avec le prélèvement Sepa mensuel, vos paiements sont étalés mois par mois. Cerise sur le gâteau : vous payez seulement le mois suivant la réception des numéros.C’est le moment de vous faire plaisir !


Faire développer son site web par des professionnels a un coût. C'est pourquoi l'Agence Paris E-commerce E-business (APEE) vous propose un paiement en leasing sur 1 ou 2 ans. Votre site est en ligne rapidement et vous permet de rentabiliser votre activité. L'offre est 100% sérénité puisque vous avez le nom de domaine, la maintenance et l'hébergement de compris. Demandez-nous vite un devis !