Boeing et son partenaire Wisk (coentreprise réunissant The Boeing Company et Kitty Hawk Corporation, spécialiste de la mobilité aérienne durable) travaillent sur des concepts de VTOL (Vertical Take-off and Landing), appareils autonomes à décollage et atterrissage vertical destinés à la mobilité urbaine.

Les deux partenaires ont ​​dévoilé une feuille de route laissant entrevoir un futur fait d’avions automatisés et sans équipage à même de transporter fret et voyageurs dans les zones urbaines et suburbaines. Le document expose des recommandations technologiques, réglementaires et sociales nécessaires, selon les deux partenaires, au déploiement d’une mobilité aérienne urbaine aux États-Unis et à son intégration dans l’espace aérien national.

Nous travaillons pour permettre un avenir de l’aérospatiale sûr, durable et à grande échelle. Les opérations sans équipage seront fondamentales pour réaliser cette vision, et nous devons dépasser les normes de sécurité actuelles du système de transport aérien“, a déclaré Brian Yutko, vice-président de Boeing et ingénieur en chef de la durabilité et de la mobilité future.

La vision que nous avons esquissée est le résultat de nombreuses années de collaboration entre Boeing, la FAA, la NASA et les principales parties prenantes de l’industrie. En conséquence, ce document offre le cadre le plus complet proposé à ce jour avec une vision pour permettre l’UAM dans l’espace aérien national“, a déclaré Gary Gysin, directeur général de Wisk, qui s’est efforcé de mettre sur le marché le premier taxi aérien entièrement électrique et autonome aux États-Unis. Ce VTOL de Wisk a été développé avec le soutien de Boeing, qui a injecté 450 millions de dollars dans le projet.

Mobilité urbaine : Boeing et Wisk travaillent sur des concepts de VTOL 2 Air Journal

Taxi VTOL ©Wisk

Voir la source