C’est un sujet sensible sur lequel les Français doivent être consultés par référendum, estime le président de la commission environnement du Parlement européen.

Voir la source